Partagez | 
 

 niniel - see you again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: niniel - see you again   Ven 8 Mai - 23:06


Niniel Ainsworth
❝ you'd rather eat pizza pie than solve a mystery ❞


speak of the devil
J'ai vu(e) le jour le 16 février 1990 mes parents ont décidé de m'appeler Niniel Ainsworth , pas étonnant sachant que je viens de Moscou et je suis d'origine russe et américaine. Aujourd'hui je suis âgé(e) de 25 ans et je suis célibataire, d'ailleurs je peux vous affirmer que je suis hétérosexuelle. Pour m'occuper je suis employée dans une librairie. On dit souvent que je suis douce, loyale, sarcastique, pessimiste, détachée, distante, franche, instable, fragile et que je ressemble étrangement à britt robertson.. Pour finir je fais partie des citoyens. Passionnant n'est ce pas ?


Dans cette partie il faudra cocher les cases correspondant à votre personnage. Pour cocher une case il faut ajouter checked après "checkbox" comme dans l'exemple.

Citation :
exemple

pendant un voyage en voiture, vous commencez à voir les autres voitures comme vos partenaires de voyages.
vous pensez encore que les années 90, c'était dix ans auparavant.
après avoir envoyé un message vous le relisez, juste pour être sur.
vous préférez vous garer dès que vous trouvez une place sur un parking quitte à marcher, plutôt que chercher la place parfaite.
quand vous prenez une douche vous attrapez de l'eau entre vos mains avant de l'envoyer dans un grand "splash" sur le sol de la baignoire.
quand vous téléphonez, vous vous mettez à marcher dans toute la maison.
vous remettez toujours à plus tard le moment de prendre la douche, mais une fois dedans vous ne voulez plus en sortir.
vous vous mettez à rêvasser quand vous lisez un livre avant de vous en rendre compte trois pages plus tard.
quand vous êtes dans un magasin où vous n'envisagez pas d'acheter quoique ce soit, vous commencez à devenir paranoïaque.
vous avez le sentiment d'être vivant juste avant qu'une tempête imminente n'ait lieu.
vous préparez des arguments dans votre tête en cas de conflit.
vous cherchez toujours l'émission parfaite avant de vous installez pour manger devant la télévision.
vous trouvez ça bizarre de dire votre prénom tout haut.
parfois vous arrêtez le micro-ondes une seconde avant qu'il ne sonne pour faire comme-ci vous arrêtiez une bombe.
vous êtes toujours déprimé le dimanche soir.
parler à votre coiffeur vous rend nerveux.
vous mettez votre musique en mode aléatoire, mais passez chaque chanson pour trouver celle que vous vouliez.
 vous oubliez automatiquement le prénom de la personne alors qu'elle vient juste de se présenter.



pseudo/prénom :  (laura), la brindille. âge : 19 yo pays :  France où avez-vous trouvé le forum ? : Bazzart personnage inventé ou scénario ? : inventé cass-dédi :
Code:
<pris>brittany robertson</pris> ✉️ niniel ainsworth



Dernière édition par Niniel Ainsworth le Sam 9 Mai - 19:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: niniel - see you again   Ven 8 Mai - 23:06


A bout de souffle





⊹ 2002
La tête posée sur les genoux de mon paternel, mes pieds sur ceux de ma mère je les écoute d'une oreille distraite. Ana s'est assise sur l'un des cartons pas encore déballé même si cela fait un mois qu'on s'est installé. On aime bien prendre notre temps. Je me redresse rapidement lorsque j'apprends qu'on ne doit plus parler russe ici. A Cristal Cove. Je fronce les sourcils sans manifester pour autant mon mécontentement face à cette mesure qui me semble exagérée. Je n'ai toujours pas compris pourquoi on a subitement dû quitter Moscou du jour au lendemain mais on n'est pas obligé non plus de tirer un trait sur nos racines. Mais par habitude, je me contente d'hocher  la tête, sans rien dire.


⊹ 2014
Mes doigts fébriles se font hésitants sur la poignée de la porte. Le font posé contre la porte, mon index effleure un nœud de bois de la porte alors que j’expulse un soupir douloureux. J’entends Ana qui m’appelle mais cela fait des années que sa voix n’est devenue un bruit de fond dont j’ai l’habitude. Je finis par donner un coup d’épaule et je me précipite dans la pièce. Le son du moniteur me raccroche à la réalité. J’observe sa poitrine qui se soulève artificiellement, ses yeux pour toujours clos. Ma main se dépose sur son épiderme alors que j’ai encore espoir d’un signe de vie, d’un simple tremblement, je prends tout. Ma mère étant incapable de le débrancher, on le garde à la maison, notre père. Je crois qu’on attend toutes un miracle. Les causes de son accident sont obscures, on me maintient volontairement dans le noir parce que je ne suis pas capable d’encaisser. Je sais qu’Ana n’est pas étrangère à cela, parce qu’elle n’est jamais montée dans sa chambre depuis deux ans. Mais si j’apprends officiellement qu’elle est liée à son état, je lui demanderai de dégager, alors je préfère rester à jamais dans l’ignorance.

⊹ 2015
« Tu sais je ne pars pas, je déménage à deux rues simplement » Je lâche de ma voix cristalline en observant ma mère qui charge sa voiture comme si je partais à jamais, les larmes déjà envahissants ses joues. Je fronce des sourcils, vaguement agacée par son cinéma. « C’est déjà trop loin » elle renchérit. « Il était temps qu’on refasse nos vies chacune de notre côté non ? » Je lui demande bien qu’il ne s’agissait que d’une question rhétorique pour moi. Elle m’étouffe, elle me fatigue déjà. Je croise par automatisme mes bras sur ma poitrine. « Tu peux encore décider de rester tu sais, mon cœur » susurre-t-elle  en croisant mes prunelles glacées qui parlent pour moi. J’ai toujours été le genre de fille arrangeante parce que je veux que le monde puisse tourner tranquille sans que je sois le grain de sable qui enraye l’engrenage mais je ne peux plus me contenter de cela maintenant, je n’ai plus envie d’être l’arrière-plan de sa souffrance à la maison, d’être sa fille que lorsqu’elle reçoit des invités, d’être importante que lorsqu’elle sent que je suis en dérive, d’être juste une tâche qui lui rappelle la vie qu’elle vivait il y a quelques années, celle dont elle a toujours rêvé. Je veux m’éloigner de cette relation conflictuelle, de cette mauvaise humeur qui s’infiltre en moin et qui gagne toujours plus de terrain lorsqu’elle se tient à mes côtés. Je n’ai pas envie de ressasser, d’être frustrée...

⊹ 2015
Les écouteurs vissés dans les oreilles, la musique se déversant, j'observe rapidement les passants devant la baie vitrée. L'air hagard, l'esprit en vrac, j'attends. Mes prunelles désespérées finissent par tomber sur le reste de livres que je dois mettre en rayon. C'est ça d'arrêter tôt ses études. On finit toujours par regretter. Pourtant j'étais une fille brillante mais je me suis crashée en plein vol il y a des années, depuis l'accident de mon père. Et maintenant je reprends l'entreprise familiale, je dois mon travail à la pitié que j'inspire à mon oncle, très glorieux comme d'habitude. Ce dernier est toujours entrain de me surveiller, parce qu'il s'inquiète, après ma psy. Qu'il se rassure, je ne compte pas m'ouvrir les veines avec les feuilles de ses bouquins qui sentent l'ancien, le vécu. Une main m'empoigne la nuque, j'hausse les épaules, en signe défensif, je me débarrasse de ce corps étranger, avant de comprendre que ce n'est que mon oncle qui me dépose au creux de ma paume une savante combinaison de gélules. Mes prunelles courroucées vérifient l'heure sur la pendule bruyante de la pièce, il a raison. Ma main accueille la bouteille d'eau qu'il me tend. J'avale les comprimés qui sont sensés atténuer mon côté bipolaire, j'ai l'impression d'être plus shootée qu'autre chose. Ils espacent un peu plus mes phases de dépression et d'excitation qui sont arrivées depuis l'accident de mon père. « Tout va bien » je lâche de ma voix peu chaleureuse, me forçant à sourire pour faire bonne figure.





Dernière édition par Niniel Ainsworth le Sam 9 Mai - 19:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


MESSAGES : 273
ARRIVEE LE : 03/05/2015
PSEUDO : bloodstream/marion.
DOUBLE COMPTE : Persephone, la vierge.
AVATAR : Pedro Pascal.
CREDITS : avengedinchains & tumblr.
AGE : 40 ans.
ETUDES/METIER : Professeur d'espagnol au lycée et à l'université.

MessageSujet: Re: niniel - see you again   Ven 8 Mai - 23:09

Bienvenue bril
Super choix d'avatar oui
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 588
ARRIVEE LE : 19/04/2015
PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
DOUBLE COMPTE : aries & amaryllis
AVATAR : jenna coleman la plus magnifique
CREDITS : merenwen
AGE : 28 ans
ETUDES/METIER : assistante d'éducation + diseuse de bonne aventure pour combler les fins de mois

MessageSujet: Re: niniel - see you again   Ven 8 Mai - 23:17

le pseudo + l'avatar = inlove

bienvenue parmi nous

_________________
9 jours la vie c'est du velours
That’s because you’re a control freak who has lost control.  I feel the same way when I’m around you.  That’s what falling for somebody is.  It’s being vulnerable.  It’s giving up control. -byendlesslove


don't mess with me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalcove.forumactif.org/t320-radioactive-freya
avatar


MESSAGES : 751
ARRIVEE LE : 13/04/2015
PSEUDO : hulkie (margaux)
DOUBLE COMPTE : l'unijambiste.
AVATAR : thomas brodie-sangster
CREDITS : shiya
AGE : vingt-et-un ans
ETUDES/METIER : étudiant en sciences mathématiques

MessageSujet: Re: niniel - see you again   Ven 8 Mai - 23:18

lauuuuuuu(...)uuura geuh

t'es trop jolie comme ça toi hihi et puis ce prénom est à tomber giii bienvenue ici inlove

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 2668
ARRIVEE LE : 01/03/2015
PSEUDO : gg julio.
AVATAR : ollie loudon.
CREDITS : (c) sweet disaster.
AGE : vingt-sept ans.
ETUDES/METIER : directeur d'une agence de détective privés.

MessageSujet: Re: niniel - see you again   Ven 8 Mai - 23:23

Trop mignonne de la vie I love you
Je te réserve la belle pour 3 jours et si t'as des questions n'hésite pas à venir me voir

_________________