Partagez | 
 

 CULLEN ✉ the wind blew hard like a hammer on these walls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


MESSAGES : 1313
ARRIVEE LE : 28/02/2015
PSEUDO : sugar slaughter (elia)
DOUBLE COMPTE : kirby, bridget
AVATAR : lucky luke
CREDITS : (c) Alaska
AGE : vingt ans
ETUDES/METIER : étudiant en art, apprenti tatoueur

MessageSujet: CULLEN ✉ the wind blew hard like a hammer on these walls   Jeu 7 Mai - 15:56


PRENOM NOM
❝ you'd rather eat pizza pie than solve a mystery ❞


speak of the devil
J'ai vu(e) le jour le date de naissance mes parents ont décidés de m'appeler prénom nom, pas étonnant sachant que je viens de lieu de naissance et je suis d'origine votre ou vos origine(s). Aujourd'hui je suis âgé de âge et je suis statut civil, d'ailleurs je peux vous affirmer que je suis orientation sexuelle. Pour m'occuper je suis emploi(s), étude(s). On dit souvent que je suis traits de caractères et que je ressemble étrangement à avatar.. Pour finir je fais partis des groupe. Passionnant n'est ce pas ?


Dans cette partie il faudra cocher les cases correspondant à votre personnage. Pour cocher une case il faut ajouter checked après "checkbox" comme dans l'exemple.

Citation :
exemple

pendant un voyage en voiture, vous commencez à voir les autres voitures comme vos partenaires de voyages.
vous pensez encore que les années 90, c'était dix ans auparavant.
après avoir envoyé un message vous le relisez, juste pour être sur.
vous préférez vous garer dès que vous trouvez une place sur un parking quitte à marcher, plutôt que chercher la place parfaite.
quand vous prenez une douche vous attrapez de l'eau entre vos mains avant de l'envoyer dans un grand "splash" sur le sol de la baignoire.
quand vous téléphonez, vous vous mettez à marcher dans toute la maison.
vous remettez toujours à plus tard le moment de prendre la douche, mais une fois dedans vous ne voulez plus en sortir.
vous vous mettez à rêvasser quand vous lisez un livre avant de vous en rendre compte trois pages plus tard.
quand vous êtes dans un magasin où vous n'envisagez pas d'acheter quoique ce soit, vous commencez à devenir paranoïaque.
vous avez le sentiment d'être vivant juste avant qu'une tempête imminente n'ait lieu.
vous préparez des arguments dans votre tête en cas de conflit.
vous cherchez toujours l'émission parfaite avant de vous installez pour manger devant la télévision.
vous trouvez ça bizarre de dire votre prénom tout haut.
parfois vous arrêtez le micro-ondes une seconde avant qu'il ne sonne pour faire comme-ci vous arrêtiez une bombe.
vous êtes toujours déprimé le dimanche soir.
parler à votre coiffeur vous rend nerveux.
vous mettez votre musique en mode aléatoire, mais passez chaque chanson pour trouver celle que vous vouliez.
vous oubliez automatiquement le prénom de la personne alors qu'elle vient juste de se présenter.



pseudo/prénom : sugar slaughter (elia, reine soleil). âge : 17 ans. pays : finlande. où avez-vous trouvé le forum ? : sur un apéricube. personnage inventé ou scénario ? : inventé. cass-dédi : merci à moi d'être aussi géniale et à dragon age, mais c'est une autre histoire .
Code:
<pris>lucky blue smith</pris> ✉️ cullen hawkins


_________________

❝ high school never ends ❞
the whole damn world is just as obsessed with who‘s the best dressed and who‘s having sex, who‘s got the money, who gets the honeys, who‘s kinda cute and who‘s just a mess. and you still don’t have the right look and you don’t have the right friends nothing changes but the faces, the names, and the trends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 1313
ARRIVEE LE : 28/02/2015
PSEUDO : sugar slaughter (elia)
DOUBLE COMPTE : kirby, bridget
AVATAR : lucky luke
CREDITS : (c) Alaska
AGE : vingt ans
ETUDES/METIER : étudiant en art, apprenti tatoueur

MessageSujet: Re: CULLEN ✉ the wind blew hard like a hammer on these walls   Jeu 7 Mai - 15:56


TITRE DE L'HISTOIRE


« Pourquoi on doit aller vivre chez lui ?! » « Cullen, arrête de me poser toujours la même question. » « Je l'aime pas et sa fille non plus. » Ma mère et moi nous nous engouffrions dans cette immense demeure située dans les quartiers riches de Crystal Cove. Nous venions de quitter New York pour cette petite ville, plutôt sympathique ma foi. Le souci, c'est que nous devions aller vivre chez son nouveau mari. Quel sale type. Mon père est mort quand j'avais trois ans suite à un accident de voiture. Du moins c'est ce que ma mère m'a toujours dit. Ma mère jouait les inconsolables, jusqu'à ce qu'elle retrouve un mari enfin ... plusieurs maris. Elle n'en était pas à son coup d'essai. Et je dois avouer que c'était une bonne actrice, il faut dire qu'elle l'avait été quand elle avait moins de rides. Je venais d'avoir huit ans quand nous avions déposé nos valises dans ce palace. Je devais laisser tous mes amis derrière moi. Elle n'est qu'une égoïste. Le pire dans cette histoire, c'était la fille de son nouveau mari. Elle était arrogante, insolente et méchante. Alors il fallait que je me mette à son niveau. « Hé, c'est ma Barbie ? » « Je l'ai trouvée par terre … Attends ... qu'est ce que tu fais avec mon mp3 ? » « Je l'ai trouvé par terre aussi, quelle coïncidence. » « Rends le moi ! » « Rends moi ma Barbie d'abord ! » « Non … Hé aïe ça fait mal tu m'as mordu ! » « Rends la moi ou je te fait la peau ! » « Jamais ! » « Aïe ! » Ma mère et son père devaient toujours s'y prendre à deux pour nous séparer. Krystal et moi avions le même âge. Alors autant dire qu'on agissait selon notre âge. C'est à dire comme des gamins. Aujourd'hui encore, remarque. Krystal décida qu'elle voulait étudier l'art et bizarrement moi aussi. Cependant, elle était plus intéressée par la mode et moi par le dessin. Elle a toujours été douée pour associer les vêtements. Elle monta même un site internet et aujourd'hui elle possède une sacrée quantité d'abonnés. « J'en reviens pas qu'il y ait des gens assez stupides pour faire ça. » « Pour faire quoi ? » « Pour te suivre sur internet. » « Espèce de petit... » « C'est à peine si j'ai envie de te suivre dans la rue... » « Enfoiré ! » « Aïe ! » La vie continue, nos disputes aussi. Pourtant nous avions décidé d'aller vivre ensemble. Une chance, car je ne supporte pas son père et elle, elle ne supporte pas ma mère. Nos parents nous ont alors offert un grand appartement où nous pouvions nous chamailler à notre guise. En parallèle de mes études, j'avais commencé à suivre une formation pour devenir tatoueur. Mon patron est vraiment un sale type. Il pense savoir tout mieux que moi. C'est pas forcément faux, mais moi j'ai pas l'air d'un drogué. « Tu ne devrais pas traîner aussi tard le soir. » Je détestais quand il jouait à ça. « Et pourquoi donc ? » « Tu pourrais tomber sur de mauvaises personnes. » « T'es pas mon père ! » « ... Fais attention, c'est tout. » Il m’énerve à un point. J'ai quand même le droit de m'amuser, je suis pas vieux et décrépi comme lui après tout. Quel rabat-joie. Pourtant il avait pas l'air si coincé à première vue. Il faisait même un peu peur avec sa carrure d'ours et sa grosse moto. Bref, grâce à lui j'avais tout de même découvert ce que je voulais faire plus tard. Tatoueur. D'un côté je pouvais le remercier. Mais de l'autre j'avais juste envie de lui donner une bonne claque pour qu'il arrête de se prendre pour mon père. A chaque fin de journée ça finissait comme ça, je partais en claquant la porte pour ensuite partir rejoindre ma bande de loubards. Ma vie fut de nouveau chamboulée il y a quelques mois. Quand une troupe de magiciens et diseurs de bonne aventure avait décidé d'élire domicile à Crystal Cove. C'est des dingues ces gens. « On se connait ? » « Oui. » « Et d'où se connaît-on ? » « Je te suis dans la rue des fois. » « Ah d'accord ... c'est rassurant alors ... » Ruby c'est le genre de meuf à te foutre les boules rien qu'en te regardant, alors quand en plus elle te suit dans la rue. Elle était une sorte d'apprentie voyante, médium, diseuse de bonne aventure. Un jour que je me rendais au salon de tatouage elle était là, devant moi la bouche en cœur. « Je me suis fait tatouer. » « Ah merde, je croyais que t'étais venue acheter du pain. » On est dans un salon de tatouage, ça me parait évident. « Regarde. » Elle soulève un peu son débardeur pour me montrer ses côtes. Il y avait marqué ... « C'est une blague ? » « On est fait l'un pour l'autre. » Cette espèce de tarée venait de se faire tatouer mon prénom avec des fleurs autour. Je jette un coup d’œil à mon patron qui lui a l'air amusé par la situation. Quelques jours plus tard, alors que j'étais avec des amis elle réapparut devant mes yeux. Elle sortait d'où celle là ? « On a rendez-vous. » « Comment ça ? » « Je l'ai vu ! » C'est qu'elle ferrait presque peur. « On y va ! » dit-elle avant de m'attraper le bras et de m'embarquer avec elle vers la fête foraine. Je me retrouvais donc sur le grand huit accompagné d'une dingue psychopathe. Charmant. Quand je retournais voir mes amis ils se sont tous foutus de ma gueule. Soit disant que c'était ma nouvelle petite amie. « Bon écoutez moi bien, cette conne c'est la dernière personne que je peux supporter sur cette terre, si je pouvais l'étrangler avec un fil barbelé ou l'égorger avec une putain de cuillère je le ferais sans hésitation et si on me demandait si je préfère les bananes ou les oranges, je dirais que je préférerais qu'elle meure dans d'atroces souffrances. Je suis assez clair là ? Vous allez arrêter de me faire chier ? » Je tournais les talons pour rejoindre ma sœur et devinez qui était chez moi quand j'arrivais à notre appartement. Ruby. « Tiens Cullen, tu veux que ma pote te lise l'avenir. » « NON ! » dis-je avant de claquer la porte et de repartir dehors. Elle va jamais me lâcher. Cette nuit là, je la passais à la boutique de tatouage en faisant bien attention à verrouiller toutes les portes, on sait jamais. Il manquerait plus qu'elle arrive par derrière encore une fois. Mon patron ouvrit alors la porte de la boutique en me fusillant du regard. « Quoi ?! » J'étais à bout. « Tu viens de passer la nuit ici ? » Une ombre apparue non loin de mon patron. « Ferme la porte ! » Je panique croyant l'avoir aperçu. Elle, Ruby. « T'as pris quoi pour être dans cet état ? » Je retourne vers mes dessins affichant de grosses cernes sous les yeux. « Elle me harcèle ! » « Qui ça ? La fille de l'autre jour ? » « OUI ! » J'attrape mes affaires avant de repartir en courant chez ma mère et mon beau père, normalement elle ne devrait pas y être. Heureusement pour moi pas de Ruby en vue. Rassuré je passais la nuit là bas. Le lendemain je repartis sur le campus la tête dans le cul surveillant les mouvements de chaque buisson. Je ne me sentais en sécurité qu'avec mes amis. Ils faisaient office de bouclier. Elle continua de me harceler hurlant haut et fort qu'on sortait ensemble. Elle me voulait quoi au final ? Heureusement la spring break arriva et je pouvais partir avec mes amis faire la fête sans me soucier de ce qui se passait à Crystal Cove. Parce que Ruby n'était pas la seule chose étrange là bas. En tout cas dommage que ma sœur ait décidé de s'incruster dans ma virée entres amis. En revenant à Crystal Cove à l'aéroport, elle était là visiblement elle m'attendais. J'avais envie de pleurer et de monter dans le prochain avion pour le Groenland. Non je devais lui tenir tête. « Tu vas bien, soleil de mes jours, lune de mes nuits ? » Visiblement, elle est en forme, mais moi aussi. « Oui et toi ? Trou de mes fesses ... » « Ah la classe. » Le quotidien reprit de plus belle. Ma sœur qui me prend mes affaires et m'insulte limite quand j'ose toucher à son gel douche, mon patron qui joue les mères poules, Ruby qui me harcèle. Dans qu'elle ville de dingue j'étais tombé ?


_________________

❝ high school never ends ❞
the whole damn world is just as obsessed with who‘s the best dressed and who‘s having sex, who‘s got the money, who gets the honeys, who‘s kinda cute and who‘s just a mess. and you still don’t have the right look and you don’t have the right friends nothing changes but the faces, the names, and the trends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: CULLEN ✉ the wind blew hard like a hammer on these walls   Mar 12 Mai - 21:43

fuck fuck
LE PLUS MOCHE DES BEAUX ! I love you


Dernière édition par Skye Richardson le Mer 13 Mai - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


MESSAGES : 1313
ARRIVEE LE : 28/02/2015
PSEUDO : sugar slaughter (elia)
DOUBLE COMPTE : kirby, bridget
AVATAR : lucky luke
CREDITS : (c) Alaska
AGE : vingt ans
ETUDES/METIER : étudiant en art, apprenti tatoueur

MessageSujet: Re: CULLEN ✉ the wind blew hard like a hammer on these walls   Mar 12 Mai - 22:44

ça pue la jalousie siffle

_________________

❝ high school never ends ❞
the whole damn world is just as obsessed with who‘s the best dressed and who‘s having sex, who‘s got the money, who gets the honeys, who‘s kinda cute and who‘s just a mess. and you still don’t have the right look and you don’t have the right friends nothing changes but the faces, the names, and the trends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: CULLEN ✉ the wind blew hard like a hammer on these walls   

Revenir en haut Aller en bas
 

CULLEN ✉ the wind blew hard like a hammer on these walls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL COVE :: PASSEPORT :: welcome to crystal cove-