Partagez | 
 

 Ashley et Azzura. il faut qu'on discute. (résidence des Blackthorne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Ashley et Azzura. il faut qu'on discute. (résidence des Blackthorne)    Lun 27 Avr - 16:49

il faut qu'on discute

ASHLEY BLACKTHORNE & AZZURA MONTGOMERY

Azzura est une jeune femme décidée qui s'enflamme rapidement. Depuis son arrivée à Los Angeles, elle avait été très patiente, même que venant d'elle, patiente est un petit mot. C'était en partie pour lui qu'elle était ici. Probablement qu'il ne serait pas en vie si elle n'était pas ici. Et savoir qu'il n'osait pas poser le regard sur elle la rendait malade. Elle en avait même de la difficulté à se concentrer sur ses études.

C'est d'ailleurs dans le studio de danse de son université qu'elle choisit qu'il était temps qu'ils discutent. S'il ne voulait pas la regarder, elle allait s'arranger pour qu'il s'explique, même si ça voulait dire qu'il avait les yeux fermés. Ça faisait deux heures qu'elle pratiquait le même numéro en boucle. Elle ratait toujours le même mouvement, la cabriole. C'est un mouvement qu'elle maîtrisait depuis des années, mais ce matin-là, elle était incapable de faire touché sa jambe gauche à la droite, alors que celle-ci était haute dans les airs. Elle tombait toujours sur la hanche gauche à un point où on commençait à y apercevoir des ecchymoses d"une couleur presque inquiétante. Depuis longtemps, Azzura pratiquait avec ou sans blessure. C'était un grand défaut de la douce, jamais elle n'écoutait ses limites. Elle voulait toujours plus.

Sa tête était trop préoccupée par Ash. Pourquoi l'évitait-il? Elle ne lui demandait pas la lune. Elle voulait seulement qu'il parle. S'il lui aurait dit qu'il voulait qu'elle disparaisse de sa vie, elle l'aurait fait. N'importe quoi pour lui, tant que ça implique qu'il allait un peu mieux. Si ça présence était nocive, elle aurait tout fait pour se faire le plus petite possible. Le hic, c'est qu'il ne lui disait rien. Le silence, c'est la pire des choses. Dans l'inconnu, Azzura ne savait pas comment agir. C'est une ballerine, elle peut performer des chorégraphie à la perfection, elle connait par coeur des centaines de mouvements qu'elle peut enchaîner dans l'ordre que vous désirez. La vie s'est comme une chorégraphie pour elle, mais sans musique, il n'y a que silence et sans silence, elle ne peut pas danser.

Toujours dans ses vêtements de danse, les cheveux en batailles, l'australienne venait d'entrer sans frapper chez les Blackthorne. Ils la connaissaient et elle les aidait beaucoup. Elle ne frappait plus depuis longtemps pour leur rendre visite, mais ce matin-là c'était différent. Il était peut-être neuf heure. Elle n'avait pas conscience du temps. Sans dire bonjour à personne, elle se rendit directement à la chambre de son premier amour. Le coeur qui frappa fortement sur sa cage thoracique. Elle était prête à le confronter. Elle frappa trois coup violent à sa porte et entra sans attendre de réponse.

« J'en ai marre, tu vas t'asseoir et m'expliquer ce que j'ai fait pour que tu m'évite comme la peste. » Elle était rester dans le cadre de la porte, essoufflée par l'adrénaline qui l'habitait. Elle ne lui avait pas parler depuis tellement longtemps et son ton froid caché la peur qu'il la repousse une autre fois. Elle ne voulait pas le perdre et ce n'était pas son genre de crier, mais la douceur ne fonctionnait plus. Ça faisait longtemps qu'elle avait tenter la douceur. Il était temps d'essayé quelque chose d'autre.
 
© GASMASK


Dernière édition par Azzura Montgomery le Lun 27 Avr - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ashley et Azzura. il faut qu'on discute. (résidence des Blackthorne)    Lun 27 Avr - 21:38


Depuis que je suis sorti de l'hôpital, j'ai fait de mon mieux pour me réhabituer à ma vie d'avant. J'ai l'impression d'avoir raté pas mal de chose quand même et à chaque fois, Kaya est là pour me tenir au courant de tout et de rien, pour me montrer le chemin, pour pleins de trucs, en fait. Et moi, bah je suis son grand frère un peu minable qui ne sert à rien. J'ai essayé de la protéger comme je le pouvais et au final, j'ai rien fait de bon. C'est elle qui me protège maintenant, c'est pas un peu triste comme histoire ?

Aujourd'hui, j'ai décidé d'explorer la ville, seul. J'ai décidé de me reprendre en main, vraiment. J'ai décidé d'être un gars bien. Ou du moins, je vais essayer. On verra ce que cela donnera. Je ferai de mon mieux. Pour Kaya. Pour Evan. Pour ... moi, surtout. Pour mon père, un peu. Et peut-être aussi pour Azzura. Je ne suis pas trop sûr pour son cas à elle. Je ne sais pas ce qu'elle pense de tout ça parce que je l'évite, j'ai peur qu'elle me confronte à la réalité. Je sais qu'elle n'est pas là pour moi, mais pour Kaya. Je crois qu'au fond, je l'aime encore. Je crois. Je ne sais pas.  Je ne sais plus.

Je me lève pour aller me doucher et pour essayer de laver toutes ces pensées de mon esprit sale. Cet esprit rempli de vieux démons, de pensées négatives et d'un tas d'autres trucs. Tu penses trop, Ashley. Et je ne le sais que trop bien, mais c'est plus fort que moi. Je réfléchis pour essayer de faire au mieux pour tout le monde alors qu'au final, je fais plus que de mal qu'autre chose. J'essaie vraiment pourtant, je vous le promets, j'essaie tellement.

Une fois propre (physiquement en tout cas, mon mental est toujours tâché), je retourne dans ma chambre, une serviette autour de ma taille. J'enfile un boxer, un jeans et je m'apprête à enfiler un t-shirt quand trois coups violents sur ma porte me stoppent directement. Et là, c'est une blonde qui rentre en trombe. Moi, torse-nu, un t-shirt au dessus de la tête. Je la regarde avec des yeux ronds. Qu'est-ce qu'Azzura foutait ici ?

« Euh ... Bonjour à toi aussi, Az. » Et je finis par enfiler mon t-shirt. Elle aussi, c'était une des seules personnes autour qui j'étais confortable de parler normalement, même malgré le malaise qui s'était installé entre nous. Je m'assieds au bord de mon lit comme elle me l'a (pas très poliment) demandé. Je la regarde, je l'examine et je me rends compte qu'elle est toujours aussi mignonne qu'avant, même transpirante après sa session de danse ou de jogging, peu importe, même les cheveux en bataille, même habillée comme un sac. J'ai honte de l'avouer, mais j'ai bien envie de la prendre en photo comme le premier jour, mais je me retiens car la situation ne prête pas vraiment à ce genre de chose. Dommage. « Je ... ne vois pas de quoi, tu parles. »
Je fuis, oh oui, je fuis parce que je fuis tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ashley et Azzura. il faut qu'on discute. (résidence des Blackthorne)    Mar 28 Avr - 0:16

il faut qu'on discute

ASHLEY BLACKTHORNE & AZZURA MONTGOMERY

Autant elle l'aimait cet Ashley, autant il la rendait digne. Le voir assit dans son lit à nier complètement ce qu'elle disait la ramenait en Australie, alors qu'ils s'étaient ensemble. C'était toujours comme ça entre eux. Si ce n'était elle qui trouvait une raison de lui en vouloir, il trouvait une excuse pour ne pas la voir ou lui en voulait à son tour pour n'importe quoi. Jamais ils n'étaient (ou presque) sur la même longueur d'ondes. Mais quand ils l'étaient, même si c'était pour une journée, tous leur engueulades s'envolaient. Qui conque qui les croisait jalousait leur amour et souhaitait de trouver quelqu'un qui le regarderait de la même façon qu'ils le faisaient.

« Dans ce cas, ça ne te dérangera pas que je passes la journée avec toi? Tu avais quelque chose de prévue? Je peux t'accompagner. Sinon, on peut se promener en ville avec ton appareil photo, tu adorais ça en Australie. » C'était avec un sourire de vainqueur qu'elle lui avait lancé cette demande. C'était presqu'une obligation. Tout va bien. Il ne l'évite pas. bien. Il voulait jouer le jeu, elle allait participer. Elle réussirait surement à lui soutirer des informations dans la journée. Elle se fichait de ce qu'elle devrait faire pour l'amadouer, mais elle allait finir par avoir des réponses.

Rien ne le forçait à la garder dans sa vie. Elle ne voulait pas le forcer à rien, mais elle méritait des réponses. S'il voulait qu'elle parte, cette fois-ci, elle mériterait des adieux dignes de ce nom. Le silence, c'était le pire dans leur histoire. Il n'était pas doué pour s'exprimer. Elle non plus d'ailleurs, c'était souvent le manque de communication qui les montait l'un contre l'autre. Avant qu'il enfile son t-shirt, elle avait pu apercevoir des marques qu'il s'était fait à lui-même. Elle avait mal pour lui. Elle avait mal avec lui. Elle détestait le savoir si malheureux et aurait donner tout ce qu'elle avait pour revoir le bonheur dans son regard.

« S'il n'y a rien et que tu veux passez la journée sans moi. Je pars toute suite, mais je ne reviendrai pas. »
S'il n'était pas à l'honnêteté, elle, elle l'était. Elle souriait encore, même si ça lui faisait mal de dire de tel chose. Une partie d'elle savait qu'elle se mentait un peu à elle-même, puisqu'elle voudrait revenir. Seulement, c'était son dernier cri. S'il n'y répondait pas, elle abandonnait la bataille. Elle ne savait pas contre quoi ou pourquoi il se battait contre elle, mais elle lui donnait la victoire.

Maintenant assise à ses côtés, le savoir si près réveillait en elle de vieux sentiments. Leur histoires était vieille et leur chemin avait connu des des détours, mais tout les ramenait un à l'autre. Tout ramenait Azzura à Ashley en tout cas. Elle avait traversé l'océan pour lui et le referait demain, s'il lui demandait. Même si cela impliquait qu'elle ne le revoit plus. Elle voulait le savoir heureux, même si ça voulait dire qu'elle n'était pas dans sa vie. Il méritait le bonheur avec ou sans elle.

 
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ashley et Azzura. il faut qu'on discute. (résidence des Blackthorne)    Mar 28 Avr - 0:51

Je la regarde, puis je me lève pour mettre mes bracelets. Je ne réponds pas, je gagne du temps, en vérité. Elle me pose une colle. J'enfile un bracelet à mon bras, le genre de bracelet brésilien qu'on peut trouver dans n'importe quelle petite boutique au bord de la plage, le genre anodin que tous les jeunes portent, le genre qui passe inaperçu et c'était bien ce que je voulais. Je le retire ensuite, ce bracelet que je venais d'enfiler, pour le remettre, pour l'enlever encore une fois pour le remettre. Encore mes TOCs. J'entassais les autres bracelets sur mes deux poignets sans aucun soucis, c'était juste le premier, à chaque fois, c'était le même rituel.

Elle me reparle pour me lancer un ultimatum. J'essaie de rester calme, mais je ne peux empêcher que mon cœur ait un raté. Non, je ne veux pas qu'elle parte, je veux ... Je ne sais pas ce que je veux. Je ... C'est compliqué, ça a toujours été comme ça, Azzura et moi. C'est peut-être pour ça que c'était si beau, Azzura et moi. Az et Ash, Ash et Az, ça sonnait et ça sonne, d'ailleurs, toujours bien. Je ne sais pas ce que j'attends, en fait. Je ne sais pas ce qu'elle attend, en fait. Je soupire avant de me retourner vers elle. « Pourquoi tu me fais ça, Azzura ? » Je la regarde dans les yeux, droit dans les yeux. Y a personne d'autre, rien qu'elle et moi, y a rien d'autre, que son corps et le mien.

« T'attends quoi de moi, exactement ? » Parce que moi, je ne comprends pas pourquoi elle reste. Je ne comprends pas pourquoi elle insiste pour parler à un loser comme moi. Qu'est-ce qu'elle me veut ? Est-ce qu'elle ne peut pas juste rester avec Kaya et voilà ? Je ne sais pas si elle s'en rendait compte mais chaque fois que je la voyais, ça me rappelait à quel point j'avais été lâche, à quel point je n'avais pas été à la hauteur pour elle. Et qu'est-ce que je m'en voulais, je m'en voulais tellement. En arrivant à Crystal Cove, je ne pensais qu'à elle.
Azzura par ci.
Azzura par là.
Azzura partout.

J'ai pensé à elle, beaucoup. Plus que je n'oserai l'avouer, en vérité. Même à l'hôpital, je pensais à elle, j'avais du mal à prononcer son prénom, c'était comme s'il me brûlait les lèvres. Je ne sais pas à quoi on joue, je n'ai jamais su, je ne saurai sans doute jamais. Je ne comprends rien à ma relation avec elle, je me demande ce à quoi elle pense, je me demande ce qu'elle ressent, je me demande un tas de trucs, mais je ne dis rien à voix haute, j'ai peur de ce qu'elle va me répondre.
J'ai peur de tout, c'est pour ça que je fuis, c'est pour ça que je la fuis.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ashley et Azzura. il faut qu'on discute. (résidence des Blackthorne)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ashley et Azzura. il faut qu'on discute. (résidence des Blackthorne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL COVE :: CORBEILLE :: paradise city :: rp-