Partagez | 
 

 i wasn't here for you in fact ❥ isak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: i wasn't here for you in fact ❥ isak   Dim 26 Avr - 18:27


on a affaire à une rêveuse totalement déconnectée de la réalité, en sautant elle a du penser qu’elle s’envolerait.

La tête sur le point d'exploser, les larmes au bord des yeux, t'as besoin d'air, de sortir de la caravane et de laisser tes parents s'entretuer. T'en peux plus de toutes leurs accusations, qu'à chaque fois la faute retombe sur toi parce que t'es cette foutue intruse. Mais t'y es pour rien toi, t'as jamais demandé à être là, t'as jamais demandé à ce qu'ils te créent. Mais maintenant, c'est à toi d'assumer pleinement les conséquences de leurs actes. T'as ce besoin de hurler, de crier si fort au point de t'époumoner. Mais t'y arrives pas, y a rien qui vient, rien qui sort. C'est bloqué, juste là, dans ta cage thoracique. C'est coincé et ça t'étouffe, ça te rend malade. Et t'as cette folle envie de le voir qui te prend, cette envie urgente d'être à ses côtés. Tu sais qu'il a du mal avec ta façon de faire, qu'il flippe à l'idée de te trouver partout où il va. Mais il est cette bouée de sauvetage, ce pilier auquel tu te maintiens quand tu es sur le point de tomber. Tu décides alors d'aller lui rendre visite au salon de tatouage, espérant qu'il soit seul pour que tu puisses parler avec lui en tête à tête. Tu marches vite, la musique à fond dans tes oreilles. Tu sèches tes larmes, tentes de calmer les battements rapides de ton cœur. T'essayes de rien montrer, de cacher toute cette souffrance qui s’immisce en toi comme si de rien n'était. Il a pas besoin de savoir, pas besoin de te prendre en pitié. Tu veux pas que ça en arrive là, c'est pas de cette façon que tu veux essayer de l'avoir, qu'il t'appartienne. T'arrive au salon, tu éteints ta musique et quitte tes écouteurs avant de pénétrer dans la boutique. « Hello la compagnie. » Ça a l'air assez calme et plutôt vide. Tu t'avances vers l'arrière-boutique, tentant désespérément de le trouver. « Cullen, t'es là ? » Tu tentes de laisser un sourire apparaitre sur ton visage, pensant que c'est lui qui se trouve juste dans la pièce à côté. Mais tu tombes vite de haut en réalité, parce que ce n'est pas Cullen que tu trouves, mais une toute autre personne. « Oh Isak, t'as pas vu Cullen par hasard ? » Tu caches pas ta déception en le voyant, même si Isak te semble quelqu'un de sympa, c'est pas celui que tu étais venu voir au départ. Puis surtout ça te fais bizarre de le voir ici, après tout ça aurait été plus logique que tu trouves Alejandro ou mieux Cullen. Tu tournes en rond, tu cherches à faire passer le temps parce que tu espères vraiment que Cullen va venir, mais il faut croire que non. Alors tu te décides à attaquer la conversation avec Isak donc. « Sinon toi, ça va ? » Un rictus s'esquisse sur ton visage, mais la joie n'est pas vraiment là. C'est plus un sourire faux qu'autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


MESSAGES : 2668
ARRIVEE LE : 01/03/2015
PSEUDO : gg julio.
AVATAR : ollie loudon.
CREDITS : (c) sweet disaster.
AGE : vingt-sept ans.
ETUDES/METIER : directeur d'une agence de détective privés.

MessageSujet: Re: i wasn't here for you in fact ❥ isak   Lun 27 Avr - 17:59


Il te fait chier Cullen, à toujours être à la bourre. Heureusement que tu sais où son patron cache le double des clés, parce que t'aurais vraiment pas apprécié l'attendre dehors comme un lampadaire. Tu préfères errer dans la boutique en espérant qu'un client ne se pointe pas entre temps, même si tu trouverais ça drôle de tatouer n'importe quoi à un motard barbu à la peau imprimée jusqu'au crâne. D'ailleurs tu t'imagines que t'as été exaucé quand la petite clochette retentit, jusqu'à ce qu'une voix féminine résonne dans le magasin. Merde, c’est l’autre dingo. Tu te figes aussitôt, la respiration coupée. Pas un bruit, pas même un souffle ne s’échappe de tes lèvres. Avec un peu d’espoir elle va faire demi-tour en constatant qu’il n’y a personne, ou s’installer sur un fauteuil en attendant le retour d’un des tatoueurs en te laissant le loisir de t’échapper par la porte de derrière. Sauf que tu l’entends approcher au son de sa voix, et tu te mordilles la lèvre. Ok, plan B. Faut que tu trouves un endroit où te cacher, et vite. Sauf que voilà, ton regard ne décèle aucun recoin où tu contiendrais, même plié en quatre. Alors tu soupires, acceptant ta défaite avec contrition. Et quand ton portable vibre, affichant le numéro de Cullen, tu réalises que tu te dois de le prévenir de ne pas te rejoindre. C’est à ça que servent les amis, il paraît. Même si parfois t’as juste envie de le balancer dans la fosse aux lions pour que Ruby arrête de te menacer avec ses pouvoirs bizarres. D’autant plus que t’en as marre de le couvrir, parce que tu détestes les mensonges. Pourtant, comme à chaque fois, tu cèdes. T’achèves d’envoyer un SMS salvateur à Cullen, ton portable habilement glissé dans la poche de ton blouson, lorsque la blonde débarque comme une fleur. Du moins jusqu’à ce qu’elle se rende compte que t’es pas son blond boutonneux. « Euh … non. J'crois qu'il a piscine. » T’as limite l’impression que ton nez est en train de s’allonger tellement t’es un piètre menteur. Alors t’essaies de feindre l’assurance en croisant les bras sur ton torse. Ça marche toujours, ce genre de conneries. « Ben cache ta joie surtout. » Oui, ça s’appelle une distraction et non, t’as pas du tout honte. Tu l’observes en silence tandis qu’elle longe l’arrière-boutique, pas vraiment décidé à engager la conversation. Parce que plus tôt elle partira, moins tu seras angoissé à l’idée qu’elle te jette un énième sort pour que tu laisses son Cullen chéri en paix. Mais plus tu la scrutes, plus tu t’en veux de faire ta tête de con. Tu trouves ça même dommage qu’elle soit complètement tarée, parce qu’elle est quand même très mignonne cette fille. En plus elle fait un effort la Ruby, pour une fois elle ne te harcèle pas à propos de ton ami mais semble s’intéresser à toi en brisant le silence presque gênant que t’as laissé planer. Tu trouves ça limite louche. D’ailleurs elle n’a pas l’air dans son assiette, à bien y regarder. « Tu veux dire en dépit du fait que tu plantes des aiguilles dans une poupée vaudou à mon effigie ? » Tu n’peux pas t’en empêcher, c’est plus fort que toi. D’être un connard. En même temps, c’est elle qui avait commencé avec ses histoires de sorcière. « Ben figure toi que ouais, à croire que j’suis immunisé contre ta sale magie. » Tu dis ça presque avec fierté. Mais quand elle plonge ses yeux dans les tiens, tu crois distinguer une ombre rouge autour de ses iris. « Attends mais … t’as chialé ? » Tu lui demandes sans aucun tact. Oh non, elle n’a pas le droit de te faire ça, merde. Maintenant tu n’peux que te la représenter roulée en boule avec sa musique de dépressive sur les oreilles en train de renifler sur son lit. Et t’éprouves un vil élan de compassion. « Oh merde, faut pas te mettre dans des états comme ça à cause de Cullen. C’est qu’un sale gosse capricieux de toute façon, estime-toi heureuse qu’il te fuie comme la peste ! » Ok, là tu viens d’enchaîner. En même temps ton pote ne t’en voudra pas, au final tu lui rends service en essayant de le dévaluer aux yeux de la sorcière. Si elle réussit à l’oublier, à remplacer l’objet de son obsession par un autre innocent, c’est tout bénèf pour lui. Ce qu’il risque de moins apprécié en revanche, c’est que tu viens de lui avouer qu’il passe sa vie à l’éviter. De vendre la mèche. De le griller. Et t’es pas certain que ça la réconforte, en fait elle va probablement se remettre à chouiner devant toi et tu vas te retrouver comme un con. Tu préfèrerais encore qu’elle te poursuive avec une aiguille pointue remplie d’encre indélébile.

_________________


Barre-toi, casse-toi je t'ai dit. Qu'est-ce qui te faut de plus, t'en n'as pas vu assez. Et arrête de me regarder comme ça. T'as rien écouté, t'as rien compris. Comment je dois te le dire pour que ça imprime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalcove.forumactif.org/t38-isak-pearson-jesus-may-lov
 

i wasn't here for you in fact ❥ isak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL COVE :: CORBEILLE :: paradise city :: rp-