Partagez | 
 

 Love like this wont last forever... ❞ KIAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


MESSAGES : 42
ARRIVEE LE : 14/04/2015
PSEUDO : pain d'ep.
AVATAR : harry styles.
CREDITS : (avatar) brat face
AGE : vingt et un ans.
ETUDES/METIER : étudiant en dramaturgie et techniques du cinéma

MessageSujet: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 22:52



  KIAN CALLAGHAN

  you'd rather eat pizza pie than solve a mystery

 
nom :  callaghan. prénom :  kian eoghàn. âge :  vingt et un ans. date et lieu de naissance :  24 décembre 1993 à Dublin, Irlande. origines : irlandaise. orientation sexuelle : homosexuel.  statut civil  :  célibataire. emploi(s), étude(s) : étudiant en dramaturgie et technique de cinéma. traits de caractères : têtu, naïf, trop gentil, un peu impatient, sociable, généreux, tête en l'air, intelligent, fidèle, droit, souriant, protecteur... avatar : harry styles. groupe : étudiant.


Dans cette partie il faudra cocher les cases correspondant à votre personnage. Pour cocher une case il faut ajouter checked après "checkbox" comme dans l'exemple.

Citation :
exemple

pendant un voyage en voiture, vous commencez à voir les autres voitures comme vos partenaires de voyages.
vous pensez encore que les années 90, c'était dix ans auparavant.
après avoir envoyé un message vous le relisez, juste pour être sur.
vous préférez vous garer dès que vous trouvez une place sur un parking quitte à marcher, plutôt que chercher la place parfaite.
quand vous prenez une douche vous attrapez de l'eau entre vos mains avant de l'envoyer dans un grand "splash" sur le sol de la baignoire.
quand vous téléphonez, vous vous mettez à marcher dans toute la maison.
vous remettez toujours à plus tard le moment de prendre la douche, mais une fois dedans vous ne voulez plus en sortir.
vous vous mettez à rêvasser quand vous lisez un livre avant de vous en rendre compte trois pages plus tard.
quand vous êtes dans un magasin où vous n'envisagez pas d'acheter quoique ce soit, vous commencez à devenir paranoïaque.
vous avez le sentiment d'être vivant juste avant qu'une tempête imminente n'ait lieu.
vous préparez des arguments dans votre tête en cas de conflit.
vous cherchez toujours l'émission parfaite avant de vous installez pour manger devant la télévision.
vous trouvez ça bizarre de dire votre prénom tout haut.
parfois vous arrêtez le micro-ondes une seconde avant qu'il ne sonne pour faire comme-ci vous arrêtiez une bombe.
vous êtes toujours déprimé le dimanche soir.
parler à votre coiffeur vous rend nerveux.
vous mettez votre musique en mode aléatoire, mais passez chaque chanson pour trouver celle que vous vouliez.
vous oubliez automatiquement le prénom de la personne alors qu'elle vient juste de se présenter.
 


pseudo/prénom : estelle/pain d'ep. âge : 22ans. pays : USA babe. où avez-vous trouvé le forum ? : bazzart. personnage inventé ou scénario ? : inventé dans ma petite tête. cass-dédi :   .
Code:
<pris>harry styles</pris> ✉️ kian callaghan


Dernière édition par Kian Callaghan le Mer 15 Avr - 3:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 42
ARRIVEE LE : 14/04/2015
PSEUDO : pain d'ep.
AVATAR : harry styles.
CREDITS : (avatar) brat face
AGE : vingt et un ans.
ETUDES/METIER : étudiant en dramaturgie et techniques du cinéma

MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 22:52

j'irais cracher sur vos tombes
maybe i wasn't good enought to blow your mind, you know i've tried

Assis au milieu de mon lit, j’attends sagement que maman vienne me dire bonne nuit. Quand elle ouvre la porte elle semble surprise de pas me voir sous la couette. « Qu’est-ce que tu fais encore debout mon grand ? » Je fronce un peu les sourcils et finalement maman viens s’asseoir à côté de moi et passe une main dans mes bouclettes. « Pourquoi Neala elle parle jamais et quand je l’appelle elle m’écoute pas du tout ? » Cette fois c’est maman qui fronce les sourcils et j’ai l’impression d’avoir dit une bêtise alors je me dandine un peu sur le matelas plus vraiment sûr de vouloir parler de cela. Pourtant je voudrais savoir. J’ai six ans, je voudrais juste jouer avec ma sœur parfois comme tout mes copains, mais elle m’écoute jamais et des fois moi ça me rends triste parce que j’ai jamais rien dit de méchant à Neala. Je tire un peu sur mon pyjama et maman m’attire sur ses genoux pour qu’on puisse faire un câlin. « Mon chéri je sais que ça va être un peu dur à comprendre, mais si Neala ne te réponds pas, c’est parce qu’elle ne peut pas t’entendre. » Surpris, je me redresse pour regarder maman et voir si elle rigole. Pourtant elle a les sourcils froncés comme quand je vais me faire disputer parce que j’ai fait une bêtise ou qu’elle veut me dire quelque chose de très très sérieux. « Ca veut dire que même si je cris elle entend pas ? » Maman hoche la tête pour approuver et moi je comprends plus rien du tout. « Mais elle a des oreilles Neala et la maîtresse elle a dit que c’est avec les oreilles qu’on entends ! » « Je sais mon cœur, mais les oreilles de ta sœur sont cassés et elle peut pas entendre. » « Mais. C’est nul ! » Maman me fait un petit sourire et je comprends qu’elle est un peu triste que les oreilles de Neala soit cassé. Elle essaye de mieux me faire comprendre en me disant de me boucher les oreilles très très fort, elle me parle et je n’entends rien du tout. Alors Neala nous voit parler, mais elle peut pas entendre. Soudainement j’ai juste envie d’aller me faufiler dans la chambre de ma petite sœur pour aller lui faire un gros câlin et lui montrer que je lui en veux pas de pas me répondre parfois. Je continue à me coller à ma maman tout en réfléchissant très vite. Papa il m’a dit que quand on a un problème il y a toujours une solution alors pourquoi ça ne marcherais pas avec Neala ? « Dit maman ? Si je suis très très très sage et que je fais jamais de bêtise, tu crois que le père Noël il pourrait amener des nouvelles oreilles à Neala ? » Mais je crois que j’ai dit une bêtise parce que maman c’est mise à pleurer et finalement c’est papa qui m’as dit d’aller me coucher et de plus embêter personne avec mes questions.

Je suis tombé en cours de sport et je me suis fait un bleu de la taille d’un poing juste sous l’œil. Je voulais juste rattraper le ballon que Aiden m’as envoyé, mais je suis tellement maladroit que mes jambes ce sont emmêler et je me suis pris le mur en pleine tête. Bien entendu ça a fait rire tout le monde, moi inclus, jusqu’à ce que je commence à sentir la douleur. Résultat je suis rentré à la maison complètement amoché et quand je me suis retrouver nez à nez avec Neala elle a totalement paniqué. Elle sait que je ne suis pas spécialement populaire au Lycée, en effet je n’aime pas me mêler à la foule et j’ai tout de suite été catalogué dans la série ‘intello’. Je suis tellement discret que de toute manière après mes quelques copains personne ne s’intéresse à moi et je crois que ça me va bien. Pourtant ma sœur à constamment peur que je me fasse embêter dans les couloirs. C’est déjà arriver quelque fois depuis que l’on est arrivé aux Etats-Unis et c’est toujours à Neala que je me suis confié. Aujourd’hui elle panique totalement et elle parle tellement vite dans sa langue que je comprends absolument rien. J’ai appris le langage des signes il y a longtemps déjà pour communiquer avec elle, mais parfois elle va trop vite pour moi et je n’arrive plus à me concentrer. « Je vais bien, je me suis fait ça tout seul. » signais-je pour la rassurer. Elle me met une tape derrière la tête avant de signer : « Me dis pas de connerie ! » Un petit sourire se dessine sur mes lèvres et je m’approche de ma petite sœur pour la prendre dans mes bras et la rassurer. « Je t’assure que c’est vrai. Ca va ! » Je sais pourquoi elle s’inquiète. Parce que j’ai osé avouer que je suis homosexuel et que depuis le comportement des autres à changer envers moi. Pourtant je m’estime chanceux, je ne suis pas vraiment mal traité au Lycée. Juste taquiner de temps en temps. Ca me passe au dessus et puis j’aime pas quand Neala s’inquiète autant pour moi. Mais quand elle me signe : « Je t’aime grand frère. » J’ai presque envie de fondre en larmes. Je la prends de nouveau dans mes bras et on s’organise une petite soirée juste entre nous. On a un lien totalement fusionnels tous les deux et il y a rien que je ferais pas pour elle. Même si je ne crois plus au Père Noël j’espère toujours trouver une solution pour qu’un jour elle puisse entendre le son de ma voix. Elle ne dit jamais rien, mais je sais que parfois elle aimerait réellement nous entendre rire ou l’appeler. Je me suis promis qu’un jour elle regrettera d’avoir tellement voulu entendre le son de mon rire tellement je vais la soûler avec cela.

Ce soir je dois rejoindre Louhàn chez lui. Je l’ai connu il y a presque un an de cela lors de ma première et dernière séance chez le psy. Après ma première année de Lycée, je me suis totalement renfermer sur moi même parce que tout le monde me traite de ‘tapette’ à l’école et pour éviter de me sentir blesser je me suis couper du reste du monde. Je me suis renfermer dans mon travail et dans la mise en scène de mes petits film – ma passion. Maman a cru que je faisais une dépression et m’as traîné chez ce psychologue à la noix. Malgré tout cela m’as permis de faire la connaissance de Louhàn. Depuis on est devenu inséparable. Il a jamais voulu me dire pourquoi il était là. Tout ce que je sais, c’est qu’il est brisé en milles morceaux. Ca se voit sur son visage. Et pourtant on a tout de suite établis un véritable lien tous les deux. Je passe souvent le voir après le Lycée et aujourd’hui je suis carrément en retard. C’est la mère de Louhàn qui m’ouvre la porte et lorsque j’aperçois ses larmes je commence tout de suite à m’inquiéter. Elle me dit que je devrais rentrer chez moi, j’allais protester, mais un hurlement me coupe dans mon élan. Un hurlement, un bruit sourd et d’autres cris encore. Il me faudra que quelques secondes pour comprendre que Lou est en train de faire une de ces crises de violence. Cela lui arrive souvent, je n’ai assisté qu’a quelques unes, toujours en spectateur, mais aujourd’hui entendre son hurlement m’as fait froid dans le dos et je sais que je peux pas le laisser ce battre tout seul. Je pousse un peu sa mère et monte les escaliers quatre par quatre. Quand j’arrive dans la chambre de Louhàn, je m’arrête deux secondes sur le seuil. Il a retourné la moitié de la pièce et il hurle sur son père tout en s’agitant dans tous les sens. Je vois bien que son paternel est perdu et n’ose pas maîtriser son fils quand il me voit il se décale quelque peu et soudainement Louhàn me hurle dessus : « SORS D’ICI KIAN ! » Je respire un bon coup et entre dans la pièce. J’approche mon ami tout doucement sans le lâcher des yeux. Il s’agite encore et retourne son bureau d’un seul coup. Je sursaute un peu, mais arrive enfin vers lui et d’un mouvement sec emprisonne ses poignets entre mes mains. L’espace de deux secondes son regard croise le mien, je l’ai jamais vu autant en colère, il déteste le monde entier à l’heure actuelle, mais pire que cela il se déteste lui même et ça me fait tellement mal au cœur de le voir dans cet état. Il se débat sous mon emprise, il lutte, il hurle, il tente de se dégager. Mais je ne le lâche pas et je lui parle doucement : « Crie si t’en as besoin. Je suis là. Je te laisserais pas Lou. Je suis là… » Je ne sais pas combien de temps s’écoule sans qu’il ne cesse de se débattre contre moi, a un moment son poignet m’échappe et il commence à me pousser. Il me pousse et je finis par le prendre entre mes bras. Ses poings s’abaissent sur mon torse sans jamais me faire mal, il lutte encore quelques minutes et finis par fondre en larmes dans le creux de mes bras. « Ca va aller Louhàn. Je suis là. Ca va aller. » Tout doucement je l’entraîne vers son lit qu’il a épargné durant sa crise, je m’assois dessus et pose mon dos sur la tête de lit tout en faisant glisser Louhàn entre mes jambes. J’enroule mes bras autour de lui et je le berce doucement sans jamais cesser de lui parler. Il se calme doucement et totalement épuiser par sa crise finis par s’endormir. C’est seulement à cet instant que je remarque ses parents sont sur le seuil de la pièce. Sa mère pleurs encore, elle s’approche de nous, embrasse tendrement son fils sur le front et plonge son regard dans le mien : « Merci Kian. » Je lui offre un petit sourire et ne lâche pas Louhàn. Je n’aurais rien dormi cette nuit-là. On a jamais reparlé de cette crise, mais j’ai été présent pour toutes les autres après cela.

« TU ETAIS OU ? » Je sursaute en entendant Isaac hurler de cette manière. Je n’aime pas quand il me parle comme cela. Cela fait deux ans que l’on est ensemble. Deux ans que je l’aime comme un dingue, pourtant depuis quelques semaines rien ne va plus entre nous. Il c’est disputer avec ses parents à cause de ses études et surtout il a rencontré ces mecs un peu bizarre et depuis il fume beaucoup de joints et surtout il boit. Cela va faire trois mois qu’il boit et c’est de plus en plus important. Visiblement ce soir il a encore pas mal abusé et comme je suis en retard, je sais qu’il va s’en prendre à moi. « Je révisais avec des gens de ma classe on à un examen important demain. Je te l’ai dit ce matin. » A cet instant précis, je crois que j’aurais mieux fait de me taire. Isaac m’as foncé dessus et m’as plaqué contre le mur de la cuisine en hurlant : « Me raconte pas de conneries Kian ! » Je l’ai jamais vu comme cela. Il me fait penser à Louhàn lors de ses crises de colère, mais contrairement à mon ami, Isaac me fait peur. Vraiment peur. J’essaye de me justifier, mais j’arrive juste à bégayer et avant de comprendre quoique ce soit il me met une gifle. Il a été déstabilisé par son geste et j’en ai profité pour m’enfuir. J’ai fui l’appartement pendant trois jours sans rien dire à personne, j’ai juste dormi chez Louhàn prétextant qu’il n’allait pas bien en ce moment. Je pensais que cela ne se reproduirait jamais alors je suis retourné dans les bras de l’homme que j’aime. J’aurais dû me méfier.

Cela faisait longtemps que je remettais mon couple en question. D’une parce qu’il y a trois mois Isaac à lever la main sur moi pour la première fois et que depuis il est violent et méchant avec moi, mais surtout parce que depuis quelques temps je me rends compte que oui j’aime mon copain, mais surtout je crois que je ressens plus que de l’amitié pour Louhàn. Je pensais être le seul à avoir remarqué cela. Je m’étais mis le doigt dans l’œil. Il est quatre heures du matin et c’est en essayant de gérer ma crise d’angoisse que je me glisse dans l’appartement de Louhàn. J’ai le sentiment que je vais m’écrouler. Il y a moins d’une heure Isaac m’as fait la crise du siècle. J’avais encore passé du temps avec Lou, visiblement trop selon mon petit ami. Il avait bu. Il a perdu le contrôle. Il a commencé par m’insulter, doucement, mais de plus en plus durement. J’ai essayé de répliquer et là il a commencé à me frapper. Tellement fort que j’ai perdu connaissance l’espace de quelques minutes. Je ne vois plus rien de l’œil gauche et je me demande encore comment j’ai réussi à venir jusqu’ici. Je crois que Isaac avait fuit l’appartement. Je m’en serais pas sorti aussi facilement sinon. Louhàn est profondément endormi dans son lit et j’hésite à le réveiller, il a tellement de problèmes déjà et il dort difficilement, je veux pas lui rajouter mes soucis sur le dos. Pourtant ce soir rien ne va et j’ai besoin de lui… « Lou ? » Il a même pas le temps de me prendre dans ses bras que je fonds en larmes. J’ai du mal à respirer, je tremble de la tête aux pieds, j’ai mal de partout, j’ai envie de mourir. Tout de suite, Louhàn prends soin de moi, il met de la crème sur mes bleus et surtout il me prend dans ses bras pour me murmurer des phrases rassurantes. Il me berce et dans le creux de ses bras je me sens en sécurité et finis par m’endormir à bout de force. En me réveillant, je me retrouve nez à nez avec un Louhàn plus fatigué que jamais. Je me sens mal et je sais que je ne vais pas échapper à une longue conversation. « C’était pas la première fois, c’est ça ? » Je n’ai même pas le temps de lui répondre que je me mets à pleurer de nouveau. Finalement je me suis confier à lui, je n’ai pas tout dit, mais je lui ai dit que Isaac m’as souvent manqué de respect et que oui ce n’était pas la première fois qu’il levait la main sur moi. Ce jour-là on a inversé les rôles tous les deux. C’est la seule fois où je me suis autorisé à être faible face à lui.

Je n’ai jamais revu Isaac après cela. Même pas pour aller chercher mes affaires dans son appartement, j’avais envoyé un copain de ma classe. Pendant des semaines, j’ai eu peur de sortir et de le croiser. Mais Louhàn était là. Il ne m’a pas lâché et puis j’ai finis par emménager chez lui. Il allait mieux ses derniers temps et je dois dire que ça me rassurait. On menait une petite vie tranquille, il allait bosser et moi je partais en cours. On se retrouvait le soir pour parler de notre journée et manger un bout ensemble. C’était bien. Jusqu’à il y a quatre mois… Louhàn est rentré plus tard que d’habitude ce soir-là et j’ai tout de suite remarqué qu’il était énervé. J’ai pas chercher à comprendre, je sais que dans ces cas-là il faut le laisser bougonner dans son coin. Sauf que j’ai fait du bruit en faisant la vaisselle et d’un seul coup il a explosé. J’ai pas eu le temps de comprendre ce qui se passait. Il a crié quelque chose, il c’est rapprocher de moi, il m’a regardé droit dans les yeux et il m’a giflé. J’ai pas su me défendre sur le coup. Il a tout de suite regretté son geste, mais pour moi c’était trop tard. Il est le seul à savoir que mon ex copain me frappait et voilà qu’il fait la même chose. Ce soir là j’ai fait un sac rapidement et je suis parti de l’appartement en courant alors que Louhàn pleurait dans la cuisine. Il m’a envoyé un millions de messages ce soir-là, mais je ne voulais pas lui répondre. Il avait été trop loin. Je comprends ses problèmes, mais j’accepterais jamais qu’on me frappe de nouveau. Pourtant au bout de trois jours j’ai voulu le revoir, l’amour rends aveugle comme on dit. Parce que oui en vivant avec Louhàn je me suis rendu compte que j’ai de vrai sentiments pour lui même si je n’ai jamais eu le courage de tout lui avouer… J’ai voulu le revoir et je me suis heurter à une porte fermée, mais surtout un appartement vide. Il est parti… Il a prévenu personne, il est juste parti. Demain cela fera quatre mois que je n’ai plus de ses nouvelles et tous les jours je m’inquiète un peu plus. J’espère juste qu’il va bien et surtout qu’un jour… Il reviendra.

Après le départ de Louhàn tout à commencer à aller de plus en plus mal. Je m’entendais plus très bien avec mes parents depuis quelques années, mais quand j’ai été obligé de retourner chez eux, tout à exploser. On ne se parlait plus sans crier et Neala ne cessait de pleurer en nous voyant nous déchirer comme cela. Un soir on a finis par avoir la dispute de trop, quand mes parents m’ont annoncé qu’ils repartaient vivre en Irlande. Je ne voulais pas quitter (la ville) et mes études alors j’ai décidé de rester. Au début, Neala était censé repartir avec mes parents, mais elle a changé d’avis et désormais on vit tous les deux dans un petit appartement. Je continue mes études et travaille à côté pour éviter que l’on soit trop dans la galère. Neala va dans un Lycée spécialisé pour son handicap et encore heureux les parents veulent bien payer sa scolarité. Franchement, ce n’est pas facile tous les jours, mais je fais de mon mieux pour qu’on s’en sorte. Je laisserai jamais tomber ma petite sœur et puis j’ai un bon groupe d’amis à la fac qui sont toujours prêt à m’aider… Louhàn m’as brisé le cœur en partant et depuis j’enchaîne les coups d’un soirs. Juste comme ça. Juste pour me sentir un peu moins seul l’espace de quelques heures. Ca ne marche pas toujours, mais on essaye… Parce que la vie continue malgré tout.


Dernière édition par Kian Callaghan le Mer 15 Avr - 3:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 22:55

bienvenuuuue oui
je suis la première killyou
Revenir en haut Aller en bas
avatar


MESSAGES : 719
ARRIVEE LE : 12/04/2015
PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
DOUBLE COMPTE : freya & amaryllis
AVATAR : lily james
CREDITS : astoria
AGE : 24 ans
ETUDES/METIER : pâtissière au Let Them Eat Cake !

MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 22:57

bienvenue

_________________
    show me the stars
    I’ve been in love with love △ And the idea of something, binding us together. You know that love is strong enough, I’ve seen time tell tales about that systematic drug, Yeah that heart that beats as one. It’s collectively. Unconsciously composed. I lost my head in San Francisco, waiting for the fog to roll out. But I found it in a rain cloud. It. Was. Smiling. Down. Do you feel the love? I feel the love. C’mon c’mon, lets start it up!©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalcove.forumactif.org/t137-aries-monsieur-le-prefet-

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 23:03

bienvenue bril
Revenir en haut Aller en bas
avatar


MESSAGES : 1326
ARRIVEE LE : 16/03/2015
PSEUDO : sugar slaughter (elia)
DOUBLE COMPTE : cullen, bridget
AVATAR : emily browning
CREDITS : (c) Astoria
AGE : vingt-six ans
ETUDES/METIER : cambrioleuse

MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 23:07

j'adore le gif et un petit étudiant en cinoche en plus viensla
en tout cas bienvenue et bon courage pour ta fiche inlove si tu as des questions n'hésite pas seks
et je te réserve le monsieur pour trois jours

_________________

❝ one last thrill ❞
one last thrill and always it seemed to feel so right. what i'd give for one taste of one last thrill before i die. i wanna feel what i felt before. i wanna know there's something more 'cause the devil down in me, it never dies. i wanna revel in ecstasy. i want that drug down at me, wanna live just like i'm dying. i don't wanna let this moment pass me by.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 799
ARRIVEE LE : 11/04/2015
PSEUDO : chuu (cora).
DOUBLE COMPTE : gemma, la fleuriste amnésique.
AVATAR : emma watson.
CREDITS : future mrs. payne.
AGE : vingt-cinq ans.
ETUDES/METIER : bibliothécaire.

MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 23:08

bienvenuuuue et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
once upon a time.
après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr./code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalcove.forumactif.org/t98-elliott-are-we-all-lost-st

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 23:14

le gif
bienvenue et bonne chance pour ta fiche pervers
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 23:17

bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 23:20

bienvenuuuuuue hihi
harry est trop cute bave
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mar 14 Avr - 23:34

STYYYYYLES bril bril bril bril
ouelkoooome bril
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mer 15 Avr - 3:04

Bienvenuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


MESSAGES : 42
ARRIVEE LE : 14/04/2015
PSEUDO : pain d'ep.
AVATAR : harry styles.
CREDITS : (avatar) brat face
AGE : vingt et un ans.
ETUDES/METIER : étudiant en dramaturgie et techniques du cinéma

MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mer 15 Avr - 3:51

merci a tous ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 751
ARRIVEE LE : 13/04/2015
PSEUDO : hulkie (margaux)
DOUBLE COMPTE : l'unijambiste.
AVATAR : thomas brodie-sangster
CREDITS : shiya
AGE : vingt-et-un ans
ETUDES/METIER : étudiant en sciences mathématiques

MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mer 15 Avr - 10:10

harry mouche ça fait juste trop longtemps

ton pseudo pète inlove bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 139
ARRIVEE LE : 14/04/2015
PSEUDO : Dds
AVATAR : nina Dobrev aka la perfection
CREDITS : FOXES
AGE : 24 ans
ETUDES/METIER : etudiante en art et serveuse le soir

MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mer 15 Avr - 10:11

Bienvenue

Super pseudo et avatar

_________________
    hopeless
    All alone it was a fever a cold sweat hot headed believer △ Tu veux que je te dise ? Non, je ne suis pas amoureuse. Tu vois c'est dit, ce n'est pas compliqué. Tu veux que je te dise aussi ? Non, dès que je te vois, je ne ressens plus rien. Voilà, c'est dit, maintenant tu as eu ce que tu voulais, tu peux continuer de vivre normalement et surtout ne t'inquiète pas pour moi je vais bien. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 1642
ARRIVEE LE : 11/04/2015
PSEUDO : jolly roger. (Flora)
DOUBLE COMPTE : Jasper & Clarence
AVATAR : dakota johnson
CREDITS : avatar - .liloo_59 | signature - anaëlle. | gifs - tumblr.
AGE : 25 ans
ETUDES/METIER : pâtissière spécialisée en cupcakes, gérante de Let them eat cake! et photographe d'investigation à ses heures perdues

MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mer 15 Avr - 12:21

bienvenuuuuue à Crystal Cove ! bonne chance pour ta fiche!

_________________
Call me Wanda

shut up, don't care and eat a cupcake !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalcove.forumactif.org/t101-amanda-wheeler-call-me-wa
avatar


MESSAGES : 1326
ARRIVEE LE : 16/03/2015
PSEUDO : sugar slaughter (elia)
DOUBLE COMPTE : cullen, bridget
AVATAR : emily browning
CREDITS : (c) Astoria
AGE : vingt-six ans
ETUDES/METIER : cambrioleuse

MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   Mer 15 Avr - 12:30

validation
bienvenue chez les fous



Félicitations, tu fais désormais partie de la famille de Crystal Cove Les fous t'accueillent à bras ouverts, parce que plus on est de fous ... Voici quelques petites étapes pour bien t'intégrer au forum, et procéder à une bonne gestion de ton personnage dès le départ. Pense d'abord à aller faire un tour du côté des métiers et des études pour apparaître dans le répertoire. Construis ta fiche de liens afin de te faire des amis et des relations pour RPer parmi nous. Mais si l'inspiration ne viens pas, n'hésite pas à aller faire un tour à la loterie du RP pour commencer à écrire avec un partenaire et une situation choisis au hasard ! Si tu recherches quelqu'un en particulier, n'hésite pas à poster un scénario. Et surtout, jette un coup d’œil régulier aux demandes de liens avant inscription pour aider les nouveaux membres, c'est toujours plus sympa. On t'attend dans le flood et les jeux pour sympathiser avec les membres déjà présents gnia
Pour finir, n'oublie pas de consulter les mystères pour essayer de résoudre l'enquête, et les intrigues pour t'amuser avec les autres membres et marquer des points !
Si tu as la moindre question, les administratrices de Crystal Cove se feront une joie de t'éclairer.
AMUSE TOI BIEN DANS CE NOUVEAU CHEZ TOI gaa



_________________

❝ one last thrill ❞
one last thrill and always it seemed to feel so right. what i'd give for one taste of one last thrill before i die. i wanna feel what i felt before. i wanna know there's something more 'cause the devil down in me, it never dies. i wanna revel in ecstasy. i want that drug down at me, wanna live just like i'm dying. i don't wanna let this moment pass me by.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Love like this wont last forever... ❞ KIAN   

Revenir en haut Aller en bas
 

Love like this wont last forever... ❞ KIAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL COVE :: PASSEPORT :: welcome to crystal cove :: enjoy your stay-