Partagez | 
 

  "Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: "Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO    Mar 14 Avr - 17:09


Come on skinny love
ARIES & THEODORE


Théo avait passé la journée dans la paperasse, il n'avait pas une seule fois pu tenir un crayon pour pouvoir griffoner des plans ce qu'il préférait dans son boulot et devoir remplir constamment des devis le fatiguait mais tant qu'il était seul dans son cabinet, il n'avait pas vraiment le choix. Quand il fut 17 heures à la pendule, il soupira de soulagement, il était enfin libre de faire ce qui lui plaisait. Il essaya de rassembler au plus vite ses affaires pour pouvoir sortir et profiter du beau temps. Le printemps était sa saison préférée et malheureusement cette année avec l'acquisition de son nouveau travail il ne pouvait pas l'apprécier à part le week end avec sa famille. Il aimait se retrouver avec son oncle, son père et Pandora mais depuis un mois il sentait le besoin de se retrouver un peu seul, faire du sport ou même se rapprocher de ses amis qu'ils ne voyaient presque plus.

En arrivant au parking en face de son lieu de travail, une soudaine envie le prit. Comme il avait passé sa journée enfermé dans un bureau remplit seulement de compte rendu, facture et autres papiers remplis de chiffres. Il se décida à sortir en ville vers arrtwerks pour admirer les oeuvres et se donner des idées pour ses futurs projets. Ce quartier se situer juste à deux pas de son cabinet et y aller à pied lui sembla une meilleure solution pour ne pas attendre dans les embouteillages. Malgré sa veste et sa chemise qui lui donnait chaud, il fut ravi de sentir les rayons du soleil sur son visage, il se sentait vivant et tout à coup très inspiré. Ce fut donc le sourire aux lèvres qu'il rentra dans une gallerie photo. Des visages d'enfants, mais aussi d'adulte y étaient exposés. Il flana quelques temps devant certains portraits. La plupart du temps, il s'agissait de famille heureuse, jusqu'à ce qu'il apercoive enfin uune photo un peu en retrait des autres. Elle était blonde, l'air absorbé par ce qu'elle était en train de faire. Le comptoir devant elle cachait une bonne partie de son corps de telle sorte que le public ne puisse deviner ce qu'elle était en train de faire mais Théo avait déjà vu cette jeune femme et se doutait de ce dont il s'agissait ... un paris-brest son gâteau favoris qu'il venait toutes les semaines chercher dans cette patisserie pour voir la femme de la photo Aries. Il était surpris de voir une photo d'elle ici, mais quand il sentit une présence derrière lui il fut encore plus étonné de la voir en chair et en os se tenant devant lui encore plus jolie que d'habitude. Il resta quelques secondes silencieux avant de lui sourire et la saluer, sincèrement heureux de la rencontrer dan un autre contexte. "Bonjour, la photo est magnifique presque autant que la personne photographiée !" C'était plus fort que lui il était obligé de séduire et flatter les jeunes femmes qui l'intéressée mais depuis qu'il avait rencontré la jolie patissière il n'arrivait à lui sortir son baratin habituel pour qu'elle tombe dans ses bras comme s'il avait peur de la blesser.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar


MESSAGES : 719
ARRIVEE LE : 12/04/2015
PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
DOUBLE COMPTE : freya & amaryllis
AVATAR : lily james
CREDITS : astoria
AGE : 24 ans
ETUDES/METIER : pâtissière au Let Them Eat Cake !

MessageSujet: Re: "Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO    Mar 14 Avr - 20:16



Tu as passé ta journée à la pâtisserie, à vendre des gâteaux, à en confectionner, à rire. Une journée normale dans ton quotidien de jeune femme de vingt-quatre ans. Rien de bien trépidant. Tu finis par quitter ton tablier rose au couleur des cupcakes qu'Amanda confectionne si bien, ravie de profiter du soleil avant la tombée de la nuit. Il fait chaud et beau en cette période de l'année. Le printemps, une merveilleuse saison. La saison du renouveau. Les oiseaux chantent, les bourgeons éclosent pour donner de sublimes fleurs et le soleil est de retour. Alors oui, tu es plus que ravie de quitter la boutique surtout quand tu as été autorisée à quitter plus tôt. Tu embrasses la joue d'Amanda qui te fait remarquer qu'il te reste un peu de farine sur le nez et tu réponds à cette remarque par un rire. Tu salues les clients fidèles et finis par sortir de la boutique puis du centre commercial.

Une fois sortie, les rayons du soleil caressent ta peau et tu profites un instant de cette sensation. Le soleil fait briller tes cheveux d'or et tu ne sais absolument pas ce que tu vas faire du reste de ta journée. Tu partirais bien à la plage, mais ta précédente sortie à la mer s'est soldée avec une rencontre avec deux beaux requins et tu n'as pas réellement envie que ça recommence. Une fois t'as amplement suffi. Puis, soudainement, tu te rappelles de cette galerie d'art qui affiche sa dernière exposition. Une exposition photo sur les habitants de Crystal Cove. Tu te rappelles d'ailleurs du mail que le photographe t'a envoyé, te conviant à aller la voir, que tu découvrirais une petite surprise. Tu n'aimes pas spécialement les surprises et c'est pourquoi tu as fouiné avant de découvrir que tu as été un des modèles photos. Tu te souviens de la présence du photographe à la pâtisserie, mais tu ne te souviens pas avoir été la cible de son objectif. Néanmoins, ta curiosité maladive te pousse à aller voir. C'est pourquoi tu prends la direction du studio d'art qui se trouve également en centre-ville. L'une des chances de travailler en centre-ville est qu'une fois sortie du boulot, tu as tout à proximité. Le supermarché, les restaurants, les boutiques, etc.

Tu arrives après quelques minutes de marche à ta destination finale. La devanture ne paie pas de mine, mais le plus important est-ce qu'il s'y trouve à l'intérieur, n'est-ce pas ? Tu finis par entrer après avoir murement réfléchi si oui ou non, tu voulais réellement voir cette photo de toi. Ta curiosité te fera défaut un jour ou l'autre, tu le sais bien. Tu avances tranquillement, regardant chaque photographie, te cherchant sans réellement te chercher. La plupart des photos représentent des familles heureuses à des moments différents de la journée. Des instants volés qui rendent les photos magnifiques. Les habitants de Crystal Cove immortalisés en photo. Cette exposition est vraiment splendide. Finalement, tu arrives devant cette photo qui te représente. Tu es absorbée par ton travail. On peut voir dans tes yeux ta passion pour la pâtisserie, ton application à réussir ce gâteau. Pas n'importe lequel. Un Paris-Brest. Tu souris. Tu n'es pas la seule à contempler cette photographie de toi. Il est là, lui aussi. Ce client intriguant dont tu ne connais que le nom. Quelle étrange coïncidence. Il se retourne et tu le regardes silencieuse, en lui adressant un doux sourire. Son regard océan te fait toujours l'effet d'une bombe, et ce, à chaque fois que tu le croises. C'est assez impressionnant et pourtant, tu n'imaginerais pas une seule seconde détourner le regard. Tu ris doucement, flattée, quand tu l'entends te complimenter. Tu n'as aucun mérite dans l'histoire, tu ne fais que ton boulot. Mais, tu es ravie d'entendre qu'il te trouve magnifique. Ça fait toujours plaisir, surtout venant de lui. « Bonjour à vous aussi, ravie de vous voir ici. » Tu le vouvoies. Il n'est techniquement pas ton client dans cette galerie, mais tu ne le connais pas. Tout ce que tu sais, c'est qu'il vient tous les Samedis, commander un Paris-Brest dans lequel tu as mis tout ton talent pour la pâtisserie et qu'il s'appelle Theodore Fenton. Merci la carte de fidélité de la boutique. Tu reportes ton attention sur la photo et souris un peu plus. Tu es réellement heureuse de le croiser un autre jour que le samedi. C'est agréable. « Vous devriez surtout féliciter le photographe pour avoir fait une photo aussi belle. Je n'ai aucun mérite. En fait, je ne savais même pas que j'avais été photographiée. » Tout en parlant, tu te rappelles soudainement les paroles de ta meilleure amie quand tu as quitté la boutique, et, prestement, tu effaces le peu de farine qui se trouve sur le bout de ton nez. Tu espères qu'il ne s'est aperçu de rien. Tu aurais eu l'air un peu idiote sinon.

_________________
    show me the stars
    I’ve been in love with love △ And the idea of something, binding us together. You know that love is strong enough, I’ve seen time tell tales about that systematic drug, Yeah that heart that beats as one. It’s collectively. Unconsciously composed. I lost my head in San Francisco, waiting for the fog to roll out. But I found it in a rain cloud. It. Was. Smiling. Down. Do you feel the love? I feel the love. C’mon c’mon, lets start it up!©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalcove.forumactif.org/t137-aries-monsieur-le-prefet-

Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO    Jeu 16 Avr - 14:37


Come on skinny love
ARIES & THEODORE


Son sourire, elle venait de le subjuguer en un instant. Il était simple, timide et surtout vrai. La plupart du temps quand Theo essayait de faire sourire une fille celle ci se mettait à se forcer où même à poser comme si elle s'était entraînée durant des heures devant son miroir pour pouvoir séduire. Même s'il continuait à les séduire, il n'aimait pas ses sourires, il les trouvait faux comme ceux de sa mère. Mais celui d'Aries était franc et magnifique, il mit du temps à se ressaisir, plonger dans ses pensées et ses souvenirs. La première fois qu'il était entré dans la patisserie, il s'était d'abord approché de la vitrine qui lui semblait allégeante puis avait enfin levé les yeux vers la silhouette qui se tenait devant lui. Ses cheveux blonds, ses yeux d'un brun presque noirs lui donnaient envie de sy perdre mais ce fut son sourire qui le figea. Pendant presque une minute il resta accroché à son sourire sans ne rien dire, il savait qu'il devait avoir l'air stupide à ne rien dire et à la regarder ainsi mais cela faisait du bien de trouver une fille qui n'avait pas l'air insipide ou superficielle. Bien sûr il en connaissait d'autre en commençant par sa cousine mais il ne se sentait bizarrement jamais attiré par elle, comme si il avait peur que ses sentiments deviennent trop forts. Mais avec cette jeune patissière, il était déjà trop tard pour mettre des barrières, il ne lui avait fallut qu'un regard pour qu'il ait envie de la séduire et de flirter avec elle. Ce fut elle qui lui adressa les premiers mots et il réussit enfin à reprendre ses esprits. Après cette rencontre il y retourna tous les Samedi pour y prendre un Paris-Brest et tenter de la connaître un peu mieux. C'est d'ailleurs grâce à une autre patissière, Amanda qu'il pu connaître son prénom et un peu plus sur elle mais la voir sur la photo de ce photographe l'avait intrigué. Contrairement aux autres photos, celle ci était vraiment à part, mieux travaillait au goût de Théo ce qui le poussa à avoir des doutes. Sans vraiment savoir pourquoi il avait toujours cru qu'Aries était célibataire, certainement à cause des questions et des taquineries d'Amanda à son sujet mais maintenant qu'il voyait cette photo et surtout la remarque de la jeune femme, il commençait à douter « Vous devriez surtout féliciter le photographe pour avoir fait une photo aussi belle. Je n'ai aucun mérite. En fait, je ne savais même pas que j'avais été photographiée. » Il savait qu'il n'avait pas à être jaloux mais la remarque sur le photographe lui fit un pincement au coeur, sentiment qu'il n'avait pas ressenti depuis longtemps et seulement au sujet de sa mère ou de sa cousine Pandora. Il n'était jamais tombé amoureux et c'était même encore inconcevable qu'il le soit un jour de peur de souffrir. Mais il devait avouer qu'il avait un réel intêret pour Aries et la savoir à un autre l'énervait, pour se calmer il n'avait pas le choix que d'essayer de savoir si oui ou non il se passait quelques chose entre elle et l'artiste " Oui c'est vrai que son travail est vraiment intêressant mais particulièrement sur cette photographie, d'ailleurs pour qu'il ne vous l'ait pas dit vous devez bien le connaitre non ?" Il espérait à présent qu'elle lui donnerait une réponse négative pour qu'il puisse continuer son petit jeu de séduction.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar


MESSAGES : 719
ARRIVEE LE : 12/04/2015
PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
DOUBLE COMPTE : freya & amaryllis
AVATAR : lily james
CREDITS : astoria
AGE : 24 ans
ETUDES/METIER : pâtissière au Let Them Eat Cake !

MessageSujet: Re: "Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO    Ven 17 Avr - 23:36



Tu es toujours absorbée par cette photo de toi, analysant le moindre des petits détails. C'est étrange, mais tu as l'impression que la photographie en dévoile un peu trop sur toi. Comme si elle donnait des informations aux gens qui la regardent, comme si on dévoilait un peu de ta vie privée dans cette photo. Cela peut paraître idiot, mais ça te gêne. Doucement, mais sûrement. La voix de Theodore se mêle dans le bruit de fond de la galerie, comme une douce musique qui sonne agréablement bien à tes oreilles. Tu ris doucement en entendant sa réponse. Tu es loin de connaître le photographe, tu n'es même pas sûre de le reconnaître si tu venais à le croiser dans la rue. Et apparemment, il ne semble pas être là. « Vous vous trompez. Je n'ai absolument aucun lien avec le photographe. Je crois que si je devais le rencontrer dans la rue, je serais même incapable de le reconnaître. » Tu ris avant de reprendre : « Et puis, si c'était le cas, il saurait que j'ai tendance à ne pas trop aimer les surprises. » Si tu n'aimes pas les surprises, c'est tout simplement parce que tu sais que tu serais incapable de résister à ta curiosité maladive, te poussant ainsi à aller fouiner pour découvrir le véritable sujet de cette surprise. C'est d'ailleurs fou à quel point ta curiosité te pousse à devenir une petite fureteuse, mais c'est toujours plus fort que toi. Toujours, à chaque fois. Ton avidité à tout savoir te pousse à te demander désormais si Theodore est là par pur hasard ou s'il s'intéresse à l'art. Mais, tu ne veux pas paraître indiscrète. Seulement, le problème est là. Tu t'intéresses bien trop à ton client pour ne pas lui demander ses centres d'intérêt. Tu as cette folle envie de le connaître, bien encrée en toi. C'est inscrit dans tous les pores de ta peau, et ce, depuis que tu as rencontré Theodore, le premier jour où il a passé le seuil de la boutique, demander un Paris-Brest. Ta spécialité, ta pâtisserie préférée et depuis tu insistes auprès d'Amanda pour les faire. Comme si cela changeait réellement quelque chose à la recette, recette qui vient tout droit du gros livre de recettes de ta grand-mère et qu'Amanda et toi faisiez avec elle quand ta meilleure amie passait ses après-midis chez toi. Vieille habitude, tu supposes, mais créer ces paris-brests, tout faire pour les améliorer, les rendre encore plus succulents te paraît bien plus important maintenant qu'il y a encore quelques mois. Tu quittes la photo des yeux pour plonger ton regard chocolat dans l'océan de ses yeux, prête à faire parler ta curiosité. Tu fais attention à ne pas t'y perdre. Ça t'est déjà arrivée une fois à la boutique et tu as passé quelques minutes à rester figée, sans rien dire, passant surement pour la pire des idiotes. « Vous vous intéressez à l'art ? » Tu te mords la lèvre avant de te rendre compte que le vouvoiement vous donne sûrement une vingtaine d'années en plus. Et vous êtes loin d'avoir cinquante ans. Alors, tu souris doucement, espérant qu'il accepte ta proposition. Cela reviendrait à briser cette relation client-vendeuse et ça te tente bien. « Je propose d'arrêter le vouvoiement, on dirait qu'on a vécu déjà une bonne cinquantaine d'années et c'est pas le cas. Aha. » Tu ris doucement, toujours aussi ravie d'avoir cette discussion.

_________________
    show me the stars
    I’ve been in love with love △ And the idea of something, binding us together. You know that love is strong enough, I’ve seen time tell tales about that systematic drug, Yeah that heart that beats as one. It’s collectively. Unconsciously composed. I lost my head in San Francisco, waiting for the fog to roll out. But I found it in a rain cloud. It. Was. Smiling. Down. Do you feel the love? I feel the love. C’mon c’mon, lets start it up!©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalcove.forumactif.org/t137-aries-monsieur-le-prefet-

Invité
Invité


MessageSujet: Re: "Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO    Lun 20 Avr - 17:26


Come on skinny love
ARIES & THEODORE


Toujours en train de se demander quelle relation la jeune patissière entretient avec le photographe, Théo ne remarque pas le regard qu'elle pose sur lui. D'habitude, il n'a jamais de mal à comprendre le langage coporel, il est même devenu un expert. Absorbé par ses émotions qu'il n'a pas ressenti depuis le départ de sa mère, la voix douce d'Aries le ramène sur Terre. Même sa voix lui semble d'une douceur extraordinaire et d'une gentillesse incomparable. Non elle ne connait pas le photographe, le jeune architecte respire enfin normalement, il sait qu'il ne devrait pas se sentir aussi soulagé par cette nouvelle, elle devrait le laisser indifférent mais c'est plus fort que lui, il a beau essayer de se contrôler cette journée devient meilleur au fil des minutes. Theo va lui répondre quand elle lui demande s'il aime l'art, son sourire déjà présent depuis cette rencontre agréable se renforce en évoquant sa plus grande passion. L'art a été un véritable échappatoire quand il en a eu le plus besoin, grâce à ses journées aux musées il a pu oublier sa tristesse et sa peur de l'abandon au profit d'un regard différent sur le monde. Cette passion lui est venue de son oncle quand il a déménagé chez son père avec sa cousine Pandora, très vite les deux Fenton se sont liés d'amitié et même si Theodore adore son père, il a passé le tiers de son temps avec son oncle et a suivi ses pas professionnels. "C'est une de mes passions, on pourrait même dire que j'en vis ! Je suis architecte, ce n'est pas exactement similaire au métier d'artiste mais j'avoue me passionner pour l'art depuis des années, mon enfance même !"
Puis elle se met à sourire et lui propose d'arrêter de se vouvoyer. Il n'avait jamais remarqué qu'effectivement, ils n'étaient jamais passés au cap du tutoiement comme s'ils étaient deux étrangers. C'était le cas, en y réfléchissant bien, le jeune homme connaissait très peu de chose d'Aries à part son boulot et le fait que sa meilleure amie soit Amanda. Il se mit alors à espérer que cette proposition pourrait les rapprocher un peu "Oui ce n'est pas faux, on est bien trop jeune pour se vouvoyer constamment !" Après quelques instants d'hésitation, Théo se décida alors à en savoir un peu plus sur son sujet " Et vous ... enfin et toi tu dois aimer l'art je me trompe ? J'ai toujours eu la sensation que la cuisine et la pâtisserie étaient une forme d'art !"
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar


MESSAGES : 719
ARRIVEE LE : 12/04/2015
PSEUDO : fairy sissi (cynthia)
DOUBLE COMPTE : freya & amaryllis
AVATAR : lily james
CREDITS : astoria
AGE : 24 ans
ETUDES/METIER : pâtissière au Let Them Eat Cake !

MessageSujet: Re: "Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO    Sam 25 Avr - 23:46



Tu l'écoutes répondre à ta question. Ta curiosité a été plus forte que toi et tu es ravie d'avoir posé la question. Ca te permet d'avoir un peu plus d'informations sur ton client. Toi, celle qui ne regarde jamais les noms des clients, toi qui aime beaucoup cette relation professionnel/client.  Tu vois le sourire de Theodore s'agrandir et tu ne peux t'empêcher de contempler ce sourire plein de joie, de plaisir. Tu ne peux t'empêcher de le trouver encore plus attirant à cet instant. Son sourire est une véritable merveille. Tu vois à cet instant à quel point l'art fait partie intégrante de sa vie et il a l'air vraiment heureux de vivre de ce qu'il aime faire. Peu de gens ont la possibilité de faire ça de nos jours et tu es vraiment ravie de voir que ce beau brun fait partie de ce groupe de personnes. Tu es très heureuse de l'entendre accepter ta proposition. Le vouvoiement c'était bon dans la boutique, pour être polie. En dehors, tu avais vraiment l'impression d'être une personne âgée d'une bonne cinquantaine d'année, quelqu'un qui avait déjà vécu bien des choses dans sa vie. C'était loin d'être ton cas. Tu n'as même pas encore un quart de siècle alors le vouvoiement te met étrangement mal à l'aise, surtout venant de lui.  Tu n'as pas envie qu'il te vouvoie. Tu préfères qu'il te tutoie. Ainsi, t'as l'impression que vous êtes plus proches. Comme si c'était un cap à passer le passage de la seconde personne du pluriel à celle du singulier. Alors que tu es perdue dans tes pensées, grande rêveuse comme à ton habitude, sa voix masculine te sort de ces pensées qui affluent à n'en plus finir. Il te demande si tu aimes l'art et il est vrai que tu n'as jamais comparé la cuisine ou la pâtisserie à de l'art. Cela ne t'a jamais traversée l'esprit et tu aimes beaucoup cette comparaison. Tu t'es déjà intéressée à l'art mais tu ne comprends jamais ce que souhaite dire les artistes à travers leur œuvre. Tu as eu toujours du mal à interpréter cette partie là de leur métier d'artiste. En plus de cela, t'étais nul en arts plastiques à l'école. Le dessin c'est très peu pour toi. « C'est vrai qu'être architecte a un aspect assez artistique je respecte beaucoup. Dessiner les plans, tout ça, ça doit être quelque chose de très intéressant. Au moins, je sais à qui m'adresser si j'ai besoin de faire les plans de la maison de mes rêves dans le futur. » Tu ris. Tu aurais pu lui faire un clin d'œil mais ça ne t'aurait pas paru naturel. Et puis, t'as pas vraiment envie de donner l'impression de flirter. Même si tu as l'impression que ta phrase pourrait être interprété autre moment, qu'elle reflète cette attirance irrésistible que tu as pour ce brun aux yeux clairs comme de l'eau de roche. « Je n'avais jamais vu ça sous cet angle en fait. Pour moi, la pâtisserie c'est une manière de faire plaisir aux gens, de réunir une famille autour d'un plan de travail pour concocter le goûter de 4h. J'aime voir la gourmandise se refléter dans les yeux des clients quand ils entrent dans la boutique. Mais, c'est vrai que ça pourrait être considérée comme un art.» Et voilà que tu parles encore et encore, incapable de t'arrêter. Tu pourrais débattre des heures sur les aspects que tu aimes dans ton métier mais tu n'as même pas répondu à la question de ton interlocuteur qui te demandait si tu t'intéressais toi aussi à l'art. Quelle impolitesse. Alors, tu t'arrêtes sur la description de ton métier et réponds à sa question. « Je m'intéresse à l'art, c'est vrai. Mais, je dois avouer que j'ai jamais réellement compris ce que les artistes essayaient d'exprimer à travers l'art. Bon, après j'excellais pas en arts plastiques si tu vois ce que je veux dire. Les profs et moi, on devait pas vraiment avoir la même vision de l'art. »Et voilà que tu t'égares encore. Il manquerait plus que tu partes sur ton passé d'écolière et de ton choix bien définitif de ne pas commencer l'université. Tout ça pour dire que t'étais une vieille buse en arts plastiques. C'est juste que le prof n'arrivait pas à voir le sens caché de ta fibre artistique. T'étais un peu une Van Gogh incomprise, tu serais peut-être célèbre après ta mort. Ou pas. Cela t'étonnerait même beaucoup, mais c'est beau de rêver n'est ce pas ? Tu es bavarde, même un peu trop mais tu arrives étrangement à te contrôler pour ne pas qu'il prenne peur. Il a très certainement déjà remarqué ce petit point quand il était de passage à la boutique. Mais ça te gène, tu n'as vraiment pas envie qu'il te prenne pour ce genre de fille qui aime avoir le centre de l'attention, qui expose son savoir à tout bout de champs. « Désolé, je parle trop. Amanda me l'a déjà dit mais… » Mais c'est plus fort que toi. Tu te mordilles la lèvre signe de ton malaise, espérant avoir bien de t'excuser.

_________________
    show me the stars
    I’ve been in love with love △ And the idea of something, binding us together. You know that love is strong enough, I’ve seen time tell tales about that systematic drug, Yeah that heart that beats as one. It’s collectively. Unconsciously composed. I lost my head in San Francisco, waiting for the fog to roll out. But I found it in a rain cloud. It. Was. Smiling. Down. Do you feel the love? I feel the love. C’mon c’mon, lets start it up!©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalcove.forumactif.org/t137-aries-monsieur-le-prefet-
avatar

Admin

MESSAGES : 234
ARRIVEE LE : 28/02/2015

MessageSujet: Re: "Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO    Ven 8 Mai - 13:24

intervention divine
concours de t-shirt mouillé

Ariès et Théo sont sur leur petit nuage, dans un monde bien à part à l’intérieur duquel il s’imagine que personne ne peut venir les embêter. Et pourtant … C’était sans compter l’intervention de trois sales mômes visiblement ennuyés par l’exposition du jour qui balancent sur les deux jeunes gens cinq beaux ballons gonflés d’eau et de vinaigre, juste pour le fun. Ils font mouche à chaque fois avant de se tirer en riant aux éclats, le grondement d’un père s’élevant dans la pièce alors qu’un adulte commence à leur courir après. Ils ont vite fait de disparaître, laissant les deux critiques d’art pantois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalcove.forumactif.org

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO    

Revenir en haut Aller en bas
 

"Une image vaut mieux que mille mots" + ARIES & THEO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL COVE :: CORBEILLE :: paradise city :: rp-